Dominique Meunier artiste peintre

Dominique Meunier Français         Dominique Meunier Anglais

Peintre de l'impermanence

La Lumière est silence

La matière est sérénité

***

 "La peinture vient de l'endroit où les mots ne peuvent plus s'exprimer." Gao Xingjian / Extrait de La montagne de l'âme

***

"Ce que je sais, c'est que j'aime de plus en plus peindre, que j'ai de plus en plus de choses à dire, avec l'incessante peur de me répéter. Je peins ma propre vie mais je cherche aussi à peindre un espace invisible celui du rêve, d'un lieu où l'on se sent toujours en harmonie même dans les formes agitées de forces contraires ." ZAO Wou-ki

***

 Prochains rendez-vous 2020 : 

 * Festival d'Art Sacré de Senlis, Senlis, du 18 au 26 avril 2020

 * Galerie 2023, Lons-Le-Saunier, du 1er au 30 avril 2020

 * Concept Store Gallery, Paris, du 25 février au 7 mars 2020

 * Paks Gallery, Vienne, exposition internationale d'art contemporain "Ce qui nous meut ", du 8 janvier au 23 mars 2020 

 * La Place Suisse des Arts / Swiss Art Space, Lausanne, exposition internationale d'art contemporain sélection "HIVER 2020" (8° édition) du 17 janvier au 1er février 2020

***

Sarah Heussaff, critique d'art et spécialiste française des Disability Arts

  Dans un passage, l'impression de la catharsis. 

Au premier regard, l'œuvre de Dominique Meunier se caractérise par la radicalité de sa composition, par la présence de ses vides et la justesse de ses silences. Le célèbre adage dit que les apparences sont parfois trompeuses, cette maxime se vérifie de nouveau juxtaposée au travail de l'artiste. Car, tel l'équilibre du yin et du yang, il est aussi question de pleins et de rondeurs enveloppantes. Ses œuvres sont à lire comme de véritables odes à la nature dans ce qu'elle a de plus tranquillisant et d'inspirant.

Dans la lignée des impressionnistes, Dominique Meunier, fait du paysage son modèle privilégié. C’est cette nature vibrante, lumineuse et symbolique qu’il nous propose d’explorer. 

Son processus de production est complexe et s’étire dans le temps. Il ne fige pas ; Philosophe, il s’offre l’opportunité de voir naître la deuxième impression ; celle qui, du tourment à l’apaisement, permet d’y voir plus clair. L’artiste ajuste, retire au couteau, à la truelle ou à la main. Son geste est tangible, puissant comme une respiration et sa peinture incorporée. Les tons sont chauds, végétaux et minéraux. 

Le calme régnant dans la poésie et l’équilibre de ses paysages nous conduit, entre fugacité et persistance, à l’état méditatif. Une invitation à arpenter les chemins de traverse, comme on tournerait les pages du carnet de croquis introspectif d'un promeneur contemplatif. 

Dominique Meunier fait il y a quelques années une expérience de mort imminente. De cet épisode restent des réminiscences mais aussi une thématique, celle du passage si perceptible dans son travail. Les plans sont souvent rapprochés et les cadres resserrés induisent alors un hors champ. C'est dans cet interstice, dans la craquelure d'un tableau qu'une quête cathartique débute.

Sarah HEUSSAFF 

(extrait du texte de la rubrique "texte critique ")

 ***

Martine PIERRE-PILON Philosophe et auteur, Poétique et Mystique de l’Etre et du monde. Peintre-graveur.

Une seule chose est à attendre, proprement essentiel de la peinture de Dominique MEUNIER : son pinceau et ses couleurs qui en leur éclat rallument les lumières vers le plus haut. En son être de lumière où s’abandonne l’indéchiffrable des mots de son ciel étoilé, la recherche du peu, du rare. Où l’abandonné d’une floraison de lumière dit du peintre l’être lui-même. Sa peinture coïncide avec l’avènement toujours à reprendre de l’instant présent, sa correspondance entre un enduré de chair et ce que l’œil a vu....

Là en cet inouï advenu paysage où l’obscur et le secret désignent la brisure ramandée en son enveloppé de lumière.

Le peintre sorti en-dehors de lui-même, en filigrane, repeint le ciel pour chaque Homme dans la nuit. En ce don de lumière, Dominique Meunier saupoudre le monde d’une sagesse comme ciel ouvert d’un orient où naissent nos jours.

Voici arrivé le temps du chant, et des louanges. Peintre passeur d’étoiles dans l’espace sans fin des bruissements de silence, Dominique MEUNIER reprend son chemin, dire l’absolu de la beauté, sa voix de vivante lumière. Son chiffre de présence et des louanges de silence.

Martine PIERRE-PILON

(extrait du texte sur mon tableau "Mon chemin" - voir rubrique Âmes et Corps)