Presse à Télécharger

 

UNIVERS DES ARTS 

Numéro 202 Printemps 2021

double page artiste

 

Une renaissance aussi miraculeuse qu’incertaine

« En résilience d’un grave accident de la route qui a bouleversé mon existence, il y a 21 ans, j’ai vécu aux frontières de la mort. Il m’est encore difficile d’en parler, de peur d’être mal compris. Depuis, pour m’exprimer sur ce sujet, je me consacre entièrement à la peinture où mes intuitions d’artiste peuvent créer une passerelle entre la nature, l’être humain et le divin. » D.M.
Comme Ulysse, Dominique Meunier s’aventure dans un grand et vaste voyage accompagné par l’espoir de découvrir des paysages d’un temps heureux aux couleurs d’harmonie ! Une odyssée déclinée à l’aune d’une matière généreuse qu’il explore à corps perdu et âme visionnaire.
Sa palette privilégie les sombres sur sombre et, dans la sensibilité du moment, il les projette en larges aplats, des bleus profonds aux gris ténébreux. Pour seule lumière, des terres d’ombre fauves ou flavescentes ponctuent d’apaisants reflets émeraude ou bleus légers en accords crépusculaires avec les blancs calcaires.
Partant d’estompes informelles, il cherche dès lors à creuser, à identifier la sensation originelle de ses choix chromatiques.
De vides en pleins, il gratte, taloche, brosse et sous le chiffon fait émerger les glacis. Il guette la percée, le passage en memento mori, depuis la froidure des verts et des bleus tempérés par l’ardeur des ors et des ocres. Dans un jeu de construction- déconstruction-reconstruction, il poursuit sa quête cathartique, de montagnes escarpées en pics éruptifs et canyons vertigineux.
Entre abstraction et figuration libre et au cœur de cette cosmogonie minérale, l’artiste aspire depuis l’Enfer de Dante à rallier les vallées salvatrices de « l’unisson ». Aux échos vibrants de la renaissance psychique et spirituelle de ce chimérique baroudeur pictural de l’âme, chaque œuvre est une étape entre équilibre et sérénité depuis le yin de la terre et le ciel bleu horizon de la lumière du yang. ■ Jean-Louis Avril

 

article Univers des Arts

image  

 

PasVuPasLu Magazine.fr

Interview dans rubrique Lien 

"Dans le plus profond du bleu"

sommaire magazine présentation

 

 THE FIRST BERLINER ART BOOK 2021  

par ART MANAGEMENT BERLIN

curated by Gabriela Caranfil de la Berlinische Galerie - Allemagne

undation Circlepage artiste 1 AMBFor The Art

   présentation livre d'Art Management Berlinpage artiste 2 AMB

 

The Best Modern and Contemporary Artists 2021

Curated by Salvatore Russo and Fransceco Saverio Russo - Italie

the best modern and contemporary artist 2021tableau best modern artists

 

Spotlight Magazine

curated by Myrina Tunberg Georgiou

Numéro 23 

circle N23tableau circle 23

 

 Art International Contemporary Magazine 

curated by Fransceco Saverio Russo and Salvatore Russo

couverture magazine Russoprix michelangelo

 

 magazine Dantetableau pour Dante Prize

 

Art & Design Magazine et Art Show Paris

curated by Harry Bettancourt

 presse Art show paris

 

Décembre 2019 : Maisons & Jardins Magazine

Avril 2019 - Dossier de Presse Contemporary Art Fair Paris 

 Octobre 2018 - Exposition LIONS CLUB - 1er prix du public 

 

Presse Maison & Jardin Magazine (décembre 2019)

 Article presse Maison&Jardin Magazine

La résilience par la peinture.

Il a lié spiritualité et esthétique. Dans ses toiles, Dominique Meunier s’engage pour la nature et défend la dimension spirituelle dans l’art. A coup de pinceau, il dénonce les agissements de l’homme tout en affirmant sa rage de vivre.

Dominique Meunier n’a plus besoin d’artifices pour s’exprimer. Philosophe, jamais avare de paroles, cet artiste de 53 ans est aujourd’hui libéré de toutes contraintes. A la fois plasticien et poète, il partage son engagement et sa soif de vivre avec son public. D’abord passion, la peinture est devenue un exutoire pour Dominique. « Un accident de la route a bouleversé ma vie. J’ai fait l’expérience de mort imminente. On ne se remet pas de cet évènement, le corps a sa mémoire, et je m’interroge encore pourquoi j’ai survécu et sur ce que j’ai vu » confie le peintre originaire de Besançon. La peinture est devenue une thérapie, une nécessité pour l’artiste. « Je peignais pour moi, écoutant ma voix intérieure, je ne sortais pas de ma grotte. Je n’avais pas la maturité de parler de ma peinture intériorisée. » Le déclic est arrivé il y a peu d’années. « J’ai commencé peu à peu à présenter mes œuvres dans une exposition. Puis j’ai enchainé sur des salons. Je me suis pris au jeu, mes tableaux devenaient en quelque sorte des messages ».

Omniprésence du bleu

La démarche artistique de Dominique est à la fois spirituelle et poétique. L’artiste s’appuie sur la nature pour peindre. « J’apprends de la nature et je suis son esprit. Je suis un fervent défenseur de l’environnement. » Tout en affirmant la valeur spirituelle de la forme et de la matière dans chaque toile, Dominique recherche la lumière, celle qu’il a vue au seuil de sa vie. « La matière m’apporte de la sérénité. Puis, il y a des couleurs qui m’apaisent plus que d’autres comme le bleu. Ce ton est très présent dans mon œuvre, à contrario j’utilise très peu de rouge. » Le bleu rappelle évidemment l’eau, un élément plébiscité par le plasticien. « L’eau a plusieurs visages. Elle peut être vapeur, nuage, ciel, elle est énergie. Les mouvements de ma peinture texturée sont des marqueurs du passage du temps et des états d’âmes. » La spiritualité, la poésie et l’engagement sont au cœur de son œuvre. Dominique Meunier promet de nouvelles toiles à son public.

 

 

 Dominique Meunier artiste peintre